Ma première French Divide – Troisième partie – L’affinage ou « avance comme tu peux »

Jour 9 – 185 km – 3052 m – Carennac – Fayolles

IMG_4357

https://www.strava.com/activities/1133722793

Après cette nuit de bivouac en bord de Dordogne, je partis de nuit pour attaquer Rocamadour à la fraîche. La veille c’était une journée assez fraîche à travers les vallons humides de Corrèze, mais la vallée de la Dordogne fait une rupture nette et le climat au sud est bien plus sec sur les Causses.

Je passe Rocamadour à 7h ou Milo et Thibaut sont là pour faire des images sur LE passage technique de Rocamadour. Un peu plus loin je remonte sur Adrien et Gautier qui roulent ensemble depuis un moment, ils sont sympas, ils déconnent tous le temps, c’est cool, je ne le sais pas encore mais je finirais cette Divide avec eux. Nous prenons un petit déjeuner royal dans un village typique des Causses avec Steve qui est plus discret mais bien là. La matinée se passera en quête du CP 3, ça fait 800 km que nous n’avons pas vu un CP, celui-ci va faire du bien.

Nous nous tirons la bourre avec Steve pour descendre vers le CP, arrivé là il y a un marché couvert idéal pour faire le plein et le CP est à un resto, la pause est courte mais malgré tout très nourrissante. Il reste 600 km jusque Mendionde, c’est le dernier tiers, le plus perturbant des trois, on sent que la fin est proche et envisageable mais elle n’est pas encore là et il faut pas s’enflammer, c’est pas la partie la plus simple, techniquement et physiquement.

Je repars de Cahors dans une après-midi brulante, écrasé par le soleil sur les chemins de Saint-Jacques-de Compostelle. L’itinéraire de pèlerinage est parfois plus adapté aux randonneurs et il y a des stands pour les pèlerins afin de se reposer et boire quelque chose, ils sont parfois en libre service et sont souvent les bienvenus. L’après-midi m’amènera jusque Moissac avec des hauts et des bas souvent résolus par une boisson fraiche et une pause à l’ombre.

IMG_4278

Arrivé à Moissac, je suis accompagné de Steve, nous nous posons dans une pizzeria avant de reprendre la route pour trouver un bivouac et se rapprocher un peu plus des Pyrénées. En sortant de la pizzeria, Adrien et Gautier nous rejoignent, Adrien choisit de partir avec nous alors que Gautier préfère rester à Moissac.

Nous avançons dans la fraicheur relative du soir le long d’une portion de canal et le jour diminue peu à peu. Adrien n’a pas de lampe, nous avançons ensemble et décidons de nous poser dès la première opportunité de bivouac. Nous arrivons dans un village avec un bon spot, nous appelons Steve un peu en avant pour qu’il nous rejoigne, mais il nous entend pas ou préfère avancer, peu importe. Nous bivouaquons dans la pelouse derrière un salle des fêtes, la nuit est magnifique, je ne sors que le matelas et le sac de couchage pour dormir, je m’endors en me rendant compte que je peux terminer la Divide dans trois jours, trois jours seulement, j’ai l’impression d’être parti depuis un mois et dans trois jours ce sera peut être fini, je ne sais plus ce qui est trop court ou trop long et sombre dans le sommeil.

Jour 10 – 187 km – 2728 m – Fayolles – Sarrancolin

IMG_4290

https://www.strava.com/activities/1133724968

Nous profitons de la fraîcheur du matin pour avancer à travers le Tarn avec Adrien, nous en profitons pour faire plus ample connaissance et nous nous découvrons quelques points commun. C’est agréable de rouler avec Adrien, nous avons un rythme proche. La journée se passera entre la Haute-Garonne et le Gers, sans grande surprise, nous savions que c’était une portion roulante et celles-ci deviennent rapidement monotones. De plus le soleil nous écrase une fois de plus et nous errons parfois à la recherche de points d’eau.

L’après-midi se transforme en véritable traversée du désert, où malgré les villages aperçus aucun commerce ne se montre. Un couple d’amis, Jeff et Mumu, me fait la surprise de nous rejoindre sur le chemin et Jeff fais un bout de route avec nous, ça me redonne un peu de force et cela fait passer un peu plus vite cette journée interminable. La journée est d’autant plus fatigante qu’au rythme des vallées et des collines que nous passons, nous voyons les Pyrénées se rapprocher par à coup, mais la fatigue augmente aussi. Il va être de plus en plus difficile d’avancer dans les Pyrénées ce soir.

Arrivé au pied des Pyrénées nous trouvons une épicerie qui nous redonnera un peu de force. Nous décidons de commencer à attaquer les Pyrénées pour se rapprocher du Tourmalet, le point culminant de cette Divide. Mais la montée vers les Pyrénées est vraiment difficile, même en prenant le temps les chemins sont très techniques et le soir se rapproche, il y a 20 km à passer pour espérer trouver un restaurant et de quoi se poser confortablement, nous n’avons pas grand chose à manger, il ne faut pas perdre de temps pour qu’il y ait encore un restaurant ouvert quand nous arriverons…

Le dernier col est difficile à passer et je fais une bonne partie à pied, mais avec un peu d’insistance il est passé et il n’y a plus qu’une longue descente et un faux plat montant vers le prochain village, j’ai l’impression de ne pas toucher le sol dans la descente. Nous fonçons vers Sarrancolin, arrivé sur place il est presque 22h mais la zone est touristique donc un resto est ouvert, c’est la délivrance, bière, burger et cigarette !

Gautier nous rejoins un peu plus tard, il n’était pas très loin toute la journée mais n’a pas réussi à nous rattraper. Il dévore au moins autant que nous et c’est repu que nous avançons vers le camping. Il reste 40 km avant le Tourmalet, nous avons bien avancé, cela devient possible de boucler dans deux jours, l’arrivée devient de moins en moins floue.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :